VACANCES EN CRETE – LE BON PLAN

DEPUIS LA PUBLICATION DE CET ARTICLE, LES AGENCES TOURISTIQUES PREVIENNENT: MIEUX VAUT PRENDRE DE L’ARGENT EN LIQUIDE. EN EFFET, SUITE AUX DIFFICULTES FINANCIERES DE LA GRECE, IL EST POSSIBLE QUE LES LIEUX NE PERMETTENT PLUS DE RETIRER DE L’ARGENT SUR PLACE

Cela faisait 6 mois! Oui, 6 mois! SIX MOIS!!!! Que je n’avais pas pris de vacances! Curieusement, depuis mon retour, tout va bien mieux!

Le choix de la Crête

IMG_2869

Moi qui suis plutôt active en vacances, j’avais envie, cette fois-ci, de taper dans le balnéaire. Parce que oui, je suis crevée/lessivée/morte/dépassée (cochez la mention inutile (piège: il n’y en a peut-être pas)). C’est le site internet d’offres en ligne consulté qui a proposé la Crète, et plus précisément l’hôtel Sea Side Resort and Spa. Financièrement, c’était hyper intéressant car on était hors saison. Hors saison en Crète ça signifie quand même soleil radieux, 30° C, accès à la plage et à la piscine.

IMG_2863

Comme avec Monsieur, on est de gros flemmards grabataires, on a pris une formule all inclusive, avec boissons (aussi alcoolisées…) et nourriture (dont glaces, chips – bonjour la ligne svelte pour l’été), bref c’était pas mal la fête.

IMG_2867 IMG_2868

Sur le Sea Side Resort & Spa

L’hôtel est très beau. Il faut dire qu’il profite bien du cadre magnifique qu’offre la méditerranée.IMG_2871.

IMG_2864

Les lieux sont hyper propres, rutilants. Je me suis demandé si c’étaient des allemands qui tenaient le bouiboui. Par contre, si vous vous attendez à trouvez un cinq étoiles tel qu’on les imagine en France, laissez tomber (c’est plutôt un très correct trois étoiles).

Géographiquement, l’hôtel est loin de tout. Donc si on est pas grand amateur de farniente, on oublie. Du coup, pour passer le temps, on lit, on fait la sieste, on paresse… L’hôtel propose des soins (à l’arrivée on vous distribue d’ailleurs direct des coupons de réduction). Nous nous sommes offert un massage détente (pour moi) et un soin pour apaiser les coups de soleils (pour Monsieur…) et c’était pas génial ni super professionnel.

Les boissons à gogo c’est sympa. Revers de la médaille: les boissons sont bon marchés et c’est pas le top (sauf si on est un inconditionnel du Château migraine)!

IMG_2866

IMG_2850

La nourriture était plutôt correcte à mon avis. Le soir, c’est buffet, avec des thèmes qui changent chaque soir (par contre on se moque un peu du peuple avec certains thèmes: nourriture crétoise, nourriture grecque, nourriture égéenne…), le buffet espagnol n’avait d’espagnol que le nom (ce que j’ai bien compris puisque Monsieur, qui est espagnol, a passé un bon moment à tout m’expliquer et à pérorer sur les spécificités d’un vrai chorizo). Le meilleur – à mon avis – c’était le buffet italien. Les fruits et légumes sont fameux, les aubergines fondent dans la bouche. Le Tzatziki (mélange de yaourt, oignon, ail et concombre), très frais et savoureux, c’est le pied!

Pour les familles aussi tout est prévu: piscine sécurisée, horaires particuliers d’ouverture des restaurants, garderie…

En tout cas, on ne s’est pas lassé de ce lieux magnifique. La plage est fantastique, l’eau est super propre (par contre c’est un peu difficile d’y entrer car on glisse – penser à prévoir des chaussons (ils en vendent dans les magasins juste à côté)). Se baigner est un vrai plaisir!

Deux petites choses qui nous ont surpris en Crète

1 – Ils conduisent comme des dingues

La Crète c’est le plus haut taux d’accident de la route d’Europe et quand on sait qu’en Europe, il y a l’Italie, la Turquie et d’autres anciens pays de l’URSS bien déglingos du volant, ça laisse songeur. Sur une petite route de montagne, deux voies, quatre voitures… Autant dire que tu préfères fermer les yeux et attendre la fin. En quatre trajets on a failli se prendre un cycliste, une voiture et un bus.

On avait prévu de louer une voiture, mais pour finir on a pris des bus et un taxi… On est courageux mais on tient à la vie.

2 – L’aéroport de Heraklion, un aperçu de l’enfer

Arrivée les mains dans les poches des deux touristes convaincus qu’en une heure et demie, ils auront même le temps de faire du shopping dans les magasins de l’aéroport crétois.

Sur place, un premier moment de panique: il y a un monde d’enfer, genre évacuation des ressortissants étrangers à la suite d’une épidémie de peste purulente! On doit faire la queue le temps nécessaire à réécrire l’Iliade, puis inscrire son bagage de soute, le faire personnellement passer le rayon X, ensuite l’amener tout aussi personnellement aux personnes qui le chargeront dans la fameuse soute, et enfin on peut faire la queue pour passer le contrôle. Derrière ce contrôle, il n’y a pas de magasins, mais des tonnes de gens (fin du monde, second épisode), le moment de réaliser que si tu as luté contre le destin pour rentrer c’était en vain, il y a encore des personnes qui attendent un avion qui devait partir de ton gate, trois heures plus tôt…

Des photos pour vous faire rêver

IMG_2861 IMG_2862   IMG_2865   IMG_2870

LAUSANNE (ET ENVIRONS) EN AVRIL

Ces derniers jours ont été l’occasion de retrouver le soleil et la chaleur. Ils nous avaient beaucoup manqué.

Promenade au bord du lac Léman, de Lausanne à Lutry, dimanche 5 avril

IMG_2702 IMG_2703

Le bord du lac est toujours aussi beau. Les ballades sont l’occasion de critiquer les tenues des gens, de supplier Monsieur pour que l’on prenne un chien, de râler sur la mauvaise éducation des enfants  de nos jours, et j’en passe. Idéal pour terminer un weekend.

La fête de la tulipe à Morges, samedi 11 avril

IMG_2732 IMG_2733 IMG_2735 IMG_2737

Ces beaux jours sont l’occasion d’aller traîner sa carcasse à la fête de la tulipe de Morges (jusqu’au 17 mai). Le parc a été agrémenté de tulipes (car c’est la fête de la tulipe). La promenade est très belle, la vue superbe. Attention toutefois, nous avons failli mourir écrasés par un petit garçon qui poussait sa poussette en courant!

Vieille ville et bord du lac Léman, dimanche 12 avril

Je ne pouvais pas finir le weekend sans choper un beau coup de soleil. Le temps a si vite passé au chaud que j’en ai oublié ma petite peau de blondasse nordique (car oui, je suis nordique). Pendant que Monsieur (moitié espagnol, moitié italien) était en train de brunir sans aucun souci. Une petite balade en vieille ville avec de beaux panorama qui se termine, comme il se doit, par un petit verre au Beaurivage Palace (oui Madame, on se soigne).

IMG_2741 IMG_2742 IMG_2743

IMG_2746

IMG_2747

Alors, ça fait envie ou ça fait envie??